Santa Fe Trail (la piste de Santa Fé, Michael Curtiz, 1940)

Pilosité : sans, mais gomina à revendre - Point de vue : anti abolitionniste - Années : 1854-59?

stf3

Conseil de discipline à West Point

Comme chacun sait, sont sortis de West Point, en 1854, Jeb Stuart, son meilleur ami Custer (avant qu’il n'épouse la fille de Jefferson Davis), Sheridan, Longstreet, Pickett, Hood. Le directeur de l'académie était alors Robert E. Lee. Une fois promus, tout ce beau monde a été transféré au Kansas, territoire dont la paix idyllique était menacée par la conspiration sécessioniste des abolitionnistes menés par le vilain John Brown.

stf2

Ca finit bien

C'est du grand n'importe quoi de carnaval. On aurait pu mettre tout ça sur le compte de la licence nécessaire à un film d'aventure, si ça ne s'accompagnait pas d'une déformation caricaturale systématique. C'est grossièrement révisionniste, raciste et pro esclavagiste. Le seul côté sympa c’est que Brown a beaucoup plus de partisans dans le film, ce qui génère une belle petite bataille à Harper’s Ferry, mais dans le style western brouillon et accéléré de l'époque.

Je ne connaissais pas encore Ronald Reagan comme acteur... ça ne m'étonne pas qu'il ait du changer de métier.

--

Class of 61 (Gregory Hoblit,1993)

Pilosité : sans - Point de vue : les deux - Année : 1861

co61

Custer est sorti de West Point en 1861, pas en 54. Ce téléfilm est consacré à trois amis élèves officiers de cette promotion. Evidemment, quand la guerre éclate, ces gens là suivent des chemins différents jusqu'à ce que la bataille de Bull Run/Manassas les réunisse... dans des camps opposés. Enormément de sujets abordés dans ce film, parfois un peu vite, sans lourdeur. Une bonne immersion. Peu de moyens, mais ça passe bien.

co62

--

Exit Humanity (John Geddes, 2011)

Pilosité : ok - Point de vue : Sud, euh... - Années : 1865+

fh1

Un film de zombies, quel sujet fun et original ! Mais dans celui-là, l'épidémie éclate pendant la guerre de sécession. Et on suit quelques survivants plusieurs années après, dont des militaires. Et c'est plutôt prenant, surtout le début.

eh2

--

The undefeated (les géants de l'Ouest, Andrew McLaglen, 1969)

Pilosité : bof - Point de vue : les deux - Années : 1865-66

utf2

Ici aussi on commence par une scène de bataille à la fin de la guerre, puis on voit arriver les carpetbaggers. Un ex colonel sudiste et un ex colonel nordiste partent alors au Mexique avec leurs hommes, pour des raisons différentes, en pleine guerre civile. Un bon western au point de vue oecuménique avec des scènes impressionnantes de convoyage de chevaux, et un John Wayne qui a l'air bien fatigué de toujours jouer le même rôle.

udf1

Ici pas de français cuirassier et lancier, comme dans Vera Cruz, mais ça se confirme : les sabres ne font pas le poids face aux carabines à répétition. Et le seul personnage français s'appelle Pétain.

utf3

Et de 28. A suivre.