Après le succès de la mission précédente (épisode 1 ici), Grignatuk emmène ses hommes en approche de l'entrée secrète du royaume souterrain skaven.

IMG_0275

L'objectif sont les huttes, avec un PEF immobile entre les huttes, et deux PEFs en maraude. Sur la photo, les orks sont déployés sur la table, mais ils n'y sont pas encore. Ils doivent d'abord s'activer pour entrer.

Et le temps qu'ils réussissent, il y a un PEF en plein devant le point d'entrée. Et il s'agit d'orcs, sept orcs !

IMG_0276

Il n'y a rien qu'un ork à poils déteste plus qu'un orc glabre, et inversement. Ca va saigner !

Dès la première phase d'action il se passe plein de choses.

IMG_0280

Un archer décapité à coup de cimeterre, le troll mis hors de combat d'avoir chargé trop impétueusement le voulgier.  Un orc est mort, deux autres sont restés dans les arbres et un autre a eu peur de Grignatuk et s'est enfui.

Gulp, sans machine à tuer la partie s'annonce difficile.

Le tour suivant se passe mieux. Gagnant l'initiative, je réussis une belle combinaison. Deux orcs à terre (dont un avec une flèche fichée dans la poitrine) et le voulgier enfui.

IMG_0281

La charge en groupe (activation sur 5) sur les deux orcs restés dans les bois se passe mal : le second archer au tapis. Tout le monde en mêlée.

IMG_0283

IMG_0285

Heureusement, le combat tourne bien. Un orc mis hors de combat, et l'autre s'enfuit.

IMG_0286

Bilan du combat : un archer mort, l'autre blessé, le troll inanimé. En face, deux morts, deux blessés et trois enfuis. Vite tirons-nous, en emportant nos blessés. (ourgh 'est lourd un troll !).

IMG_0289

La bande a atteint sa capacité maximale de transport de blessés (2 porteurs pour le troll, ça semble correct). Même pas le temps d'achever les orcs glabres. Car l'autre PEF est arrivé juste derrière l'arbre. J'ai eu beaucoup de chance. Il aurait pu débouler à n'importe quel moment du combat.

De retour à la base, le troll et l'archer se remettent de leurs blessures. Par contre, tout le monde décide d'abandonner la quête. Grignatuk essaie bien de les retenir mais... GROARRR !

Mais Grignatuk ne baissera pas les bras. L'honneur des orks est en jeu. Comment va-til réussir à conjurer un sort aussi contraire ? Vous le saurez au prochain épisode.