Après François et Didier, je me lance dans l'autobiographie ludique récente. Le tournoi HOTT d'hier au KB.

Jean Loup sortait de sa forêt immémoriale avec un socle de héros général, 2 lames, 3 tireurs, 2 meutes, 2 cavaliers, une horde et la belle Tarentulla en lurkeuse.

Première partie : Jean-Pierre et des orcs. Dès le départ, Tarentulla sort sa cachette et boulotte une meute de loups-blaireaux. La photo est floue, mais l'action valait bien un souvenir.

IMG_0154

Jean-Pierre a un dé gruik, mais il n'a pas compris que l'effet gruik fonctionne seulement si le gruik représente le six, pas le un !!

Le combat s'engage. Les chauve-souris s'amusent à pourchasser des gobs dans les coins. A gauche les loups quadrupèdes tiennent en respect les tireurs ennemis pendant qu'au centre, c'est la tenaille ! (une tenaille lupine, pas celle de la septième...)

IMG_0156

Sentant la partie lui échapper, mon adversaire engage son général contre le mien, avec un maigre avantage. Héros contre héros, à HOTT, ça ne pardonne pas : c'est la mort presque assurée d'un des deux.

IMG_0157

Et le PACS des loups gagne le combat, et la bataille du même coup. Ouf ! Première victoire.

2ème partie : les superbes Haradrim de Didier. Nos armées se sont rencontrées il y trois semaines, mais avec une composition différente.

IMG_0162

A droite, deux socles de cavaliers tentent une (manoeuvre) tournante vers le bosquet sacré des loups, qui n'aura pas le temps d'aboutir. A gauche, les meutes aidées de grand-griffiers escarmouchent avec les archers avant d'en venir à bout. Au centre la tenaille lupine fait son effet.

IMG_0159

Quant à Tarentulla, euh... je l'ai complètement oubliée dans cette partie :)

3ème partie : François et ses croisés. Armée originale dotée de 2 clerics et d'un paladin. Dommage pour lui : il n'y avait pas un seul magicien dans tout le tournoi !

IMG_0195

(on aperçoit ici une nouvelle tactique pour économiser les précieuses vies lupines et lycanthropiques : pousser des troupeaux de gruiks roses en première ligne : Hordes)

IMG_0194

A droite les archers loups bipèdes tiennent en respect les chevaliers. A gauche, Tarentulla fait une brève apparition mais s'enfuit devant les tirs d'abalètes. L'escarmouche qui s'ensuit ne tourne pas trop bien. Au centre par contre, la situation tourne bien jusqu'à ce que cet incapable de Jean Loup se mette en situation de recul impossible en voulant prendre de flanc. C'est la fin...

4ème partie : les orcs d'Erick

La photo de la partie. Il n'y en aura pas d'autre.

IMG_0198

Je fais un zoom.

IMG_0199

Tarentulla fait exactement la même ouverture que dans la première partie en surgissant du massif pour prendre une meute de loups par surprise.

Sauf qu'ici, les trolls restent sur place. La belle araignée s'attaque à eux. Les lourdauds en reculant écrasent le palanquin du général orc. Le reste de l'armée part en déroute.

Je demande une minute de silence pour ce moment d'absence d'Erick et de grande solitude de son général.

5ème partie : les nains d'Alexandre.

Une seule photo, désolé. Alexandre a une très bonne armée, solide, et il a énormément progressé depuis la dernière fois qu'on a joué l'un contre l'autre.

IMG_0200

A droite les Tarentulla et les meutes sont repoussés par les arbalétriers. A gauche les archers tentent un mouvement tournant sans trop trop de succès. Au centre, malgré des pertes les loups finissent par succomber, tenaille contre rouleau compresseur : général lames, 2 héros, 1 paladin.

6ème partie : les nains léonardisés de François

Merde alors, je n'ai pas pris de photo. Le terrain est plus dégagé que d'habitude, mais mes meutes et Tarentulla occupent un bois dans le camp adverse d'où ils menacent la forteresse ennemie. Les archers lupins surprennent le planeur nain. Au centre, Jean-Loup et  les grand-griffiers capturent l'artillerie pendant que sur la gauche refusée les gobelins montés occupent le gros de l'infanterie naine en essayant de ne pas trop mourir. C'est une victoire.

7ème partie - ouf ça commence à faire quand on est bien fatigué d'avance. Il n'en faudrait pas plus - 7ème partie : les elfes de Marc.

IMG_0207

Armée archers-heavy, en effet !

IMG_0205

A gauche ancrés sur la colline, les loups et les cochons vont réussir à repousser l'assaut du duo paladin-héros. A droite les assauts répétés contre le bout de la ligne d'archers finissent par payer. C'est une victoire, mais encore une partie qui aurait facilement pu basculer dans l'autre sens.

Conclusion rapide parce que Mr Green s'impatiente :

De belles armées, fun et sportives (encore que ça manquait un peu de dieux), des joueurs avec un excellent esprit, et sept parties variées. Et HOTT, le seul jeu auquel je joue depuis le début ou presque, autant riche et intéressant tactiquement que permettant des délires.

Un dernier billet demain avec des photos de la démo 17e et le blog retombe en hibernation.