comprendre

Un billet sur une lecture, une fois n'est pas coutume, mais c'est un bouquin de Laurent Henninger (OK, à moitié d'Henninger, mais l'autre moitié est aussi bien).

Ca fait depuis Casus Belli que je le lis. Pour ceux qui ne remettent pas son nom, la bilbilothèque stratégique dans VaeVictis, c'était lui (*)

Bref, ça s'achète les yeux fermés, mais ça se lit les yeux grands ouverts, et presque comme un roman. Joli coup de coeur.

Conseillé par le psilète : un bouquin que vous trouverez sûrement très intéressant pour vous, et que vous pourrez prêter ensuite à de vrais néophytes.

C'est complet, toujours interessant, ce n'est ni doctrinal, ni jargonnant, ça peut se lire dans le désordre (petits chapitres de 2-3 pages), ça met très bien les choses en perspective, ça fait tomber quelques légendes, bref c'est à la pointe de la recherche, des recherches.

En tout cas c'est plus intéressant que la mouité bourrée qu'on vous sert à la télé sur le Mali.

S'il y avait eu une bibliographie, ça aurait été parfait.

Allez hop le plan.

 

I La guerre et l'Etat

- Qu'est-ce qu'une guerre ?

- La stratégie

- L'ennemi

- Identité militaire et identité nationale

- L'armée, "accoucheuse d'Etat"

- Une guerre limitée

- La "guerre totale"

- Qu'est-ce qu'une guerre juste ?

- Sanctuarisation

- Du secret dans la stratégie

- Le nerf de la guerre

- Armées de professionnels et armées de conscrits

- L'armée, acteur social

- Les armées de coalition

- Des mercenaires aux sociétés militaires privées

- Qu'est-ce qu'une victoire ?

- Le traité de paix : un instrument au service du vainqueur ou de la paix ?

 

II L'art de la guerre

- La naissance des principes stratégiques

- Qu'est-ce que la tactique ?

- La surprise

- Où frapper ? La question du centre de gravité

- L'insaisissable réalité du choc

- La bataille

- Le stratagème

- Les troupes légères : une spécificité qui remonte à loin

- La guerre et la ville

- L'art de la guerre et l'alimentation

- Blocages et enlisements

- Le mirage de la stratégie chinoise

- Dissuader sans le nucléaire ?

- La perte des savoir-faire tactiques

- Le mythe de la guérilla

- A propos de la "révolution dans les affaires militaires"

- Le terrorisme : un phénomène polymorphe

- A quoi sert l'histoire militaire ?

- La place de la bataille de Verdun dans l'histoire de la stratégie

- L'étrange victoire allemande de 1940

- "L'étrange défaite" de mai-juin 1940

 

III Les hommes et les armes

- Le ou les courages ?

- La virtus

- Drill & danse

- Le hasard et la guerre

- Femmes guerrières, femmes soldats

- La naissance de la psychiatrie militaire

- La technologie est-elle le seul facteur déterminant ?

- Les armes en système

- L'étrier et la révolution militaire de la chevalerie

- Révolution industrielle et révolution militaire au XIXe siècle

- Peut-on "désinventer" une arme ?

- Les batailles sont des lieux de mémoire

 

Tiens, je l'amène au club demain, s'il y a des amateurs.

 

(*) maintenant c'est Frédéric Bey qui conseille des livres, glouïïïïrglouille ! Cela dit, quand il reproche par exemple à Barbero de ne pas être comme lui, c'est un gage de qualité, non ? :)