Condottiere et Pike & Shotte hier avec le Lansquenet et Feodalfig. Le CR va être bientôt disponible ici et ici. Quelques photos et impressions.

 

DSC04611

 

Ne jamais faire confiance à un livret de règle qui ne présente pas de photo de figurine en situation de jeu. "A Foundry, nous jouons à Condottiere avec des socles de 4 figurines" qu'y disaient. Bien sûr ! Et elles préparent le café, aussi, leurs figus, tant qu'on y est, non ? ! Du coup - pour dire ça gentiment - ça jette une ombre sur leur crédibiltié. J'en déduis qu'ils n'y ont pas joué. De toutes façons le moteur a été développé sans eux (et heureusement, ai-je envie de dire, fâché)

 

DSC04612_resized

 

Tiens, d'ailleurs, c'était une grande qualité du livre War & Conquest : pratiquement toutes les photos présentaient des situations de jeu et étaient support aux exemples. Un bon compromis entre des images photoshoppées à mort, et les diagrammes en noir et blanc du bon vieux temps. Et ça prouve que l'éditeur ne se fout pas du monde.

 

DSC04613_resized

 

Mais sinon, en soclage individuel, Condottiere marche très bien, et on n'a pas besoin de marqueurs. En enlevant les marqueurs "Hold" qui ne servent à rien sur la table, on arrive même à un jeu quasiment pas pollué visuellement. Avec de la monnaie comme j'en ai, ça devient gérable, mais reste très chiant, et ça m'a un peu gâché la partie.

 

DSC04617

 

Niveau règle, je trouve ça encore mieux foutu qu'après lecture. Les figurines qui paniquent ou sont neutralisées momentanément sont plus nombreuses que les pertes. Au tir, les unités tiennent bien les pertes, alors qu'au corps à corps on atteint plus rapidement la rupture. Les duels de piquiers durent longtemps. Les manoeuvres sont très limitées. Une figurine peut terminer le jeu tuée, blessée, en déroute ou prisonnière, d'où une jouabilité en campagne très élevée (et c'est un peu le but). Rien de choquant sur le caractère "historique" des troupes. Dubitatif tout de même sur la règle "arrow storm".

 

DSC04619

 

Dans les contres, le fait que la règle ne soit pas forcément blindée sur tous les points (mais je ne l'ai pas encore relue pour me faire une idée). Le fait qu'y jouer en 15mm doit être une source de souffrance. Et puis les limites d'un jeu à l'unité où les caractéristiques des individus comptent, ce qui nuit un peu à la fluidité. On a un peu flotté sur ce point, mais rien d'insurmontable, je pense, après une relecture et éventuellement une ou deux précisions à apporter. Cinq unités, sinon, c'est très bien pour jouer.

 

DSC04633

 

Bref, passons à Black Powder. Guerre de trente ans. 15mm. Une unité représentée par 2 socles (on aurait du prendre 3 ou 4 pour les piquiers, mais pénurie), et une quarantaine d'unités par camp. Les distances étaient réduites aux deux tiers (6 pouces -> 4 pouces). Vu un peu gros sans doute, on n'a pas fini, mais quel plaisir !

 

DSC04636

 

Bref, j'y reviens, et après avoir comparé les deux dans le même type de bataille, pour moi, le 28mm ça ne tient vraiment pas la comparaison pour ce genre de jeu...

DSC04638

 

Bon, sinon, la trad de Condottiere avance doucement. Le résumé des règles de Pike & Shotte est presque terminé.