Finalement, je ne résiste pas. Je prends prétexte de la demande du Snot à Barbe pour parler des blogs. Je ne dis pas que je fais tout ce que j'écris là. Ca part de ce qui me fait apprécier les blogs des autres, donc quelque chose de très personnel, et aussi de deux constatations.

D'abord, j'ai remarqué que je connaissais personnellement la grande majorité des gens qui laissent des messages sur mon blog. Et aussi que je laisse beaucoup plus volontier des messages sur les blogs des gens que je connais. Le terme "connaître" s'entend au sens large et n'implique pas forcément d'avoir jamais eu un contact visuel. Reconnaître est déjà un début. Ca c'est à force de fréquenter/avoir fréquenté le milieu en ses forums, conventions et blogs.

La deuxième chose, c'est que les gens qui laissent des messages sur les blogs sont très souvent bloggeurs eux-mêmes. Déjà, ces gens sont plus actifs sur le blogosphère figurinique. Mais surtout, de mes maigres lectures de jeunesse d'ethnologie, j'ai retenu que le ferment de toute société, c'est l'échange, réel ou symbolique. Le principe de réciprocité. Laisser des commentaires sur les autres blogs, donc, ceux avec lesquels on a des affinités. Ca doit être vrai aussi pour les réseaux sociaux.

Or on n'est plus dans la logique d'il y a dix ans du site statique (20 fois moins nombreux que les blogs aujourd'hui) avec un producteur d'information et des consulteurs anonymes. On est dans des réseaux sociaux où les consulteurs sont bien souvent éditeurs eux-mêmes. Qui dit réseau dit liens. Qui dit liens dit entretien. Voir la première remarque.

Corollaire : répondre aux commentaires laissés par les visiteurs. Ca semble évident, mais pas pour tout le monde.

Dans le même ordre d'idée il y a le blogroll, bien sûr, mais mieux, les billets qui font référence et ont des liens vers d'autres blogs.

Pour la régularité des billets, je pense qu'il est évident qu'il faut un certain rythme. Mieux vaut faire plusieurs petits billets espacés qu'un long d'un seul coup, surtout multi sujets. Ne pas être trop long mais pas trop court non plus. Savoir écrire, savoir prendre des photos, bon c'est évident aussi. J'avoue que pour moi le texte est plus important que l'image, l'idéal étant tout de même d'avoir les deux (par contre j'ai rarement la patience d'aller au bout des films). Je dirais bien "tout billet devrait comporter un texte", mais c'est un jugement hautement subjectif.

Pour l'intérêt, je me garderai bien de donner des conseils. Ce qui est intéresant peut varier tellement d'un individu à l'autre. Je parlerais d'originalité et de ton. L'originalité parce qu'un post "j'ai reçu mon Space Hulk", bon... L'originalité, ça ne s'invente pas exprès pour un blog. Soyez allergique à la pub, arrêtez de lire White Dwarf et Ravages, et surtout jetez votre télé. Avec la longue queue interminable sur laquelle tous les internautes peuvent tirer dans tous les domaines de l'esprit, se laisser formater est devenu beaucoup moins facile. Il n'y a même pas besoin d'imagination pour être original. Bon OK j'arrête là le hors-sujet douteux.

A défaut d'originalité, l'information. Présupposer que le visiteur connait tout du truc dont on parle, c'est un travers courant. Présenter l'origine, les principes du jeu, ses caractéristiques, plutôt que "xxx c'est super j'adore" rend les choses intéressantes. Personnellement, j'en redemande. Quand on montre des figurines, préciser leur marque... c'est très souvent oublié.

Pour ce qui est du ton, c'est ce qui permet de donner une voix du blog. Je sais que c'est un truc très important pour moi, qui peuvent me rendre d'emblée des nouveaux blogs sympathiques, même sur des sujets qui ne m'intéressent pas beaucoup a priori. Ca aussi, c'est dur à inventer.

Pour moi aussi, un blog est un truc personnel. Il y a un individu derrière. Un blog ne devrait pas être consacré à un système de jeu en particulier. Ce genre de trucs ne "marche" pas pour moi. Ou alors ce n'est pas un blog mais autre chose, qui se sert de la technologie des blogs. De même, pour une personne, faire plusieurs blogs avec chacun une thématique précise est une erreur, sauf si les thématiques sont très éloignées (je ne vous donnerai pas l'adresse de mon blog sur le toilettage des caniches). L'important, c'est la voix de l'auteur et la régularité de la mise à jour.

Le nom est très important aussi, pour qu'on s'en souvienne. Un nom de blog devrait être aussi peu "sémantique" que possible. Comme un nom de personne. Avoir baptisé son blog zombiefig peut devenir un drame le jour où on se met à peindre des zouaves pontificaux. Et puis le nom "fig" est à bannir. La moitié des blogs ont déjà le mot "fig" dans leur titre. Le meilleur moyen de tous les confondre, sans parler des risques d'homonymie.

Bon, tout ça risque de me faire paraitre prétentieux. Tant pis.