Dernier billet sur la Chevauchée des Dragons de Vaires qui a eu lieu il y a trois semaines. Mieux vaut tard que jamais. Je vous présente mon coup de coeur de la journée. La table moderne de Michel Gauthey.

a1

Déjà la plateau de jeu est tout un programme.

J'y ai joué avec Simon encore.

a3

La table est "générique". Le but de la partie est pour le joueur "pro Russe" (moi) de protéger le palais présidentiel - la grande batisse blanche, que j'ai fini par perdre hélas - contre les forces "pro Américaines" (Simon). Chacun dispose de blindés lourds et moyens, de transports de troupes blindés ou non, d'hélicoptères, et d'un QG.

a6

Sur la photo floue du dessus, on distingue les petites cases qui servent à mesurer les déplacements. Les règles sont extrêmement simples. Une réglette est graduée par le score à obtenir sur un dé pour toucher. Les PIPs sont représentés par des billes de bois sur un boulier. On peut faire plusieurs mouvements de suite mais cela nécessite un test et il vaut mieux ne pas être trop éloigné du QG.

La partie a bien débuté pour moi. Mon adversaire a été très agressif avec ses hélicoptères et a voulu attaquer mon QG. Bilan : deux hélicos pour moi et un pour lui. Après avoir perdu des blindés lourds il a abandonné son idée d'un mouvement tournant pour concentrer ses forces sur le palais.

J'étais garé une rue derrière, avec mes hommes prenant position dans la zone industrielle où on voit les tonneaux. Position centrale qui m'a permis de bien tenir, mais trop loin du palais, ce qui ne m'a pas permis de soutenir les troupes que j'avais placées à l'intérieur.

a7

Les règles sont très bien faites et on se rend vite compte que les blindés lourds ne sont pas la panacée en environnement urbain (il va perdre tous les siens) et qu'il n'y a rien de tel que la piétaille pour survivre et s'accrocher au terrain. Une stratégie gagnante doit venir d'une bonne combinaison des types de troupes, et d'un placement adequat du QG.

Un doigt pour bien montrer l'échelle. C'est du 6mm. C'est tout petit, donc.

a2

L'intérêt c'est que le plateau de jeu est immense. Ramené à du 28mm ça aurait occupé la moitié de la salle. Les possibilités de manoeuvre sont donc très importantes. On n'a d'ailleurs joué que sur la moitié de la table. Ici la prise d'assaut du palais.

a4

Et puis ça permet de jouer assis, ce qui est bien pratique.

a5

Bref un jeu bien intéressant que je vous conseille d'essayer si vous en avez l'occasion.