J'ai lu un nombre incalculable de Moorcock depuis l'adolescence. Mais sa production est abondante. Donc trois de plus d'un seul coup.

nomades

Ici, un recueil qui regroupe trois romans : Le Seigneur des Airs, Le Léviathan des Terres et le Tsar d'Acier. Il s'agit des aventures d'Oswald Bastable, jeune officier de l'armée coloniale britannique qui, parti de 1902, explore trois vingtièmes siècles possibles à trois époques différentes.

Je passerai sur le côté « multivers » qui ne m'a jamais vraiment fait ni chaud ni froid. Les trois romans sont tous des uchronies, consacrés à des guerres. C'est l'occasion de présenter des personnages historiques dans des emplois alternatifs. Les amateurs de Guerre Civile Russe seront comblés puisque on y retrouve kerensky, Lénine, Trotsky, Staline et Makhno. C'est aussi l'occasion pour Moorcock de parler d'impérialisme, de socialisme, de racisme, de totalitarisme. Les romans ont été écrits dans les années 70.

Les trois parlent de guerre et décrivent des batailles. Et ces guerres se font avec tout un arsenal VSF : dirigeables géants (un peu l'emblême de ce livre), cuirassés terrestres, etc. En fait ces livres semblent un hommage à la science-fiction victorienne, non pas le genre steampunk qui a été inventé après l'écriture de ces livres, mais les ouvrages d'anticipation du début du siècle qui parlaient de la guerre du futur..

En bref, livres d'aventure et de guerre VSF qui se promènent dans le multivers, uchronies qui abordent des sujets politiques.

Ca ne m'a pas trop passionné, mais je les ai quand même terminés... en lecture rapide. Je deviens de plus en plus difficile.

Avant de terminer, au cas où ça intéresserait quelqu'un voici mes trois oeuvres préférées de Moorcock.

Elric le Nécromancien d'abord. Je ne parle pas des séquelles, jeunesses, multiversellisations et autres réécritures de romans, mais des quatre recueils initiaux, qui commencent avec le sac de la cité des Ménilbonéens et se terminent avec la fin du monde. J'ai lu ça il y a vingt cinq ans et je ne sais pas si ça me ferait la même impression si je le lisais pour la première fois aujourd'hui.

Les légendes de la fin des temps ensuite, lues il y a moins longtemps. Une série touchante sur les habitants d'un avenir très lointain et qui s'ennuient.

Enfin, lu tout récemment, Gloriana, brillante fable, uchronique si on veut, qui m'a régalé.