broos

(image clickable : ça devient une habitude)

Après un "break", de retour à la peinture avec mes broos. Mes huit premiers broos, en fait, puisque je pense que je vais en faire d'autres.

Tous différents : c'est un peu le principe du chaos. Runequest avait la règle de trait chaotique qui faisait dévier les créatures du chaos de la norme.

Je les ai obtenus en collant des têtes de jouets en plastique sur des corps d'hommes-bêtes Games Workshop en travaillant le joint avec de la pâte verte.

collage

Une chèvre, une vache, un cerf, une antilope et deux chameaux.

decapit

C'est la première fois que je fais ce genre de choses : j'en suis très fier.

Les voici en gros plan.

broos1

Le cerf à gauche a les runes de Thed peintes sur ses bois. Thed est la mère des broos, la déesse du viol, une divinité hautement chaotique qui est d'ailleurs à l'origine de l'irruption du chaos sur Glorantha. Ce qui nous amène tout naturellement au mode de reproduction des broos, qui explique la diversité de leur apparence.

broos2

Les broos se reproduisent en effet en s'accouplant avec des représentants d'autres espèces : tout ce qui leur tombe sous la... main. Ils "inséminent" leur victime, dans l'abdomen de laquelle se développe bientôt une "larve" de broo qui finti par sortir toute seule en se frayant un chemin avec ses griffes. Un nouveau broo est né qui, s'il survit, va pouvoir rejoindre une bande de broos adultes. Le broo hérite donc de certaines des caractéristiques de sa "mère". On comprend pourquoi ils ont rarement des têtes de lions ou d'ours.

broos3

Ici, on a deux hybrides de hauts-lamas. Les hauts lamas sont les montures d'une des tribus de nomades animaux de la Désolation. On dirait deux frères : peut-être des jumeaux.

En dessous, deux broos faits avec les têtes d'hommes-bêtes de warhammer. Les hommes-bêtes du Vieux Monde "descendent" des broos conceptuellement mais sont beaucoup plus uniformes : ils tendent vers un modèle unique.

broos4

J'ai essayé de peindre celui de droite sur le format du mouton du Suffolk, d'après l'osprey de l'Armée Ovine. Ca me fait penser que je pourrais convertir un des hommes-bêtes qui me restent pour Black Sheep.

Je suis très motivé pour continuer. En fait depuis deux semaines je suis plongé dans la doc gloranthienne, ce qui explique - entre autres - l'inactivité sur ce blog. Ma régression à moi. Difficile de trouver un univers aussi riche. J'ai quand même entendu de parler de Tékumel. Quelqu'un connait ? Là aussi c'est un univers qui a commencé avant le jeu. L'auteur s'est même rebaptisé parce qu'il en avait marre d'être confondu avec un célèbre auteur de wargames.