lgj

Je viens de finir de lire un cadeau de Mr Stéphane Green (que je remercie)

Le Grand Jeu c'est la rivalité qui oppose la Russie et l'Angleterre en Asie Centrale au XIXème siècle. Une sorte de guerre froide où la propagande bat son plein mais où on n'affronte pas l'adversaire directement (même pendant la guerre de Crimée les choses sont restées calmes dans la région). Les Anglais sont en Inde. Les Russes dans le Caucase et la région d'Orenbourg d'où ils s'étendront vers le sud dans les années 70. Entre deux des états tampons : Iran, Afghanistan, Tibet. Les deux adversaires supposent des volontés de conquête imaginaires de l'adversaire. On envoie beaucoup d'espions, souvent déguisés, personnage hors du commun qui à leur retour deviennent célèbres en écrivant le récit de leurs aventures. Souvent les commandants de la frontière sont beaucoup plus belliqueux que les chancelleries et les états-majors et lancent des opérations spontanées. Un peu comme en Afrique à la même époque.

Le Grand Jeu c'est le Back of Beyond au XIXème siècle. Et si vous ne savez pas ce que c'est le Back of Beyond c'est que vous n'avez pas vu le dernier VV Thématique !

Le bouquin est collectif, mais ne souffre pas trop de cet état. Le coeur intéressant décrivant le Grand Jeu fait 80 pages. C'est écrit par un Russe, qui expose un point de vue bilatéral. Ca change un peu de Hopkirk qui souffre de voir les choses d'un seul côté (et qui n'est plus trop en odeur de sainteté ici depuis que je l'ai surpris à répéter bêtement la propagande sur mon ami le baron Ungern). C'est émaillé de biographies des personnages extraordinaires de ce temps, tant Russes qu'Anglais qu' "indigènes". Avant ça il y a un long rappel de l'histoire de l'Asie Centrale des origines à nos jours, qui n'apprendra pas grand chose à qui a lu Chaliand, et embrouillera sans doute ceux qui n'y connaissent rien. Après il y a des considérations intéressantes sur la géopolitique contemporaine de l'Asie Centrale et la "reprise" du grand jeu dans les années 2002 (ça se passe encore et toujours en Afghanistan). Et on finit par un panorama du Grand Jeu dans la littérature, la peinture, le cinéma (rappel : c'est un certain Kipling qui a inventé le terme de Grand Jeu).

Le bouquin place les débuts du Grand Jeu aux projets de... Bonaparte. Ca pourrait faire un chouette sujet de scénario qu'une armée de grognards en casque à chenille et de cosaques affrontant des Turkmènes, en route pour l'Inde où les attend un certain Wellesley. Et la fin à la guerre russo-japonaise de 1905.

Bref un bon bouquin pour qui s'intéresse aux théâtres exotiques et un bon point de départ sur le sujet. Pas de détail militaire pour le wargameur par contre.

Un seul regret : ils ne mentionnent pas le Barylistan.

Qui fait des figs pour ça ? Des Russes notamment ?

Addendum :

Cinq minutes de recherche sur le net sur les artites cités dans le bouquin.

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Wassilij_Wassiljewitsch_Wereschtschagin

http://commons.wikimedia.org/wiki/%D0%A1%D0%B5%D1%80%D0%B3%D0%B5%D0%B9_%D0%9C%D0%B8%D1%85%D0%B0%D0%B9%D0%BB%D0%BE%D0%B2%D0%B8%D1%87_%D0%9F%D1%80%D0%BE%D0%BA%D1%83%D0%B4%D0%B8%D0%BD-%D0%93%D0%BE%D1%80%D1%81%D0%BA%D0%B8%D0%B9

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Elizabeth_Thompson