ou petites guerres puisque les deux ont lieu en même temps. Je préfère le terme Toutatis, pour des raisons purement personnelles (et puis ça sonne mieux) Et le résultat est très réussi. Une très belle manifestation, à portée de métro, sur deux jours, très bien organisée, avec beaucoup de commerçants. Je pense qu'on peut parler de réussite pour cette opération.

Pas beaucoup de photos ce soir (je profite que Mr Green dort pour poster depuis mon netbook). De toutes façons, vous avez des reportages complets sur les blogs de Guy, Olivier ou Thierry. J'ai du rencontrer deux douzaines de blogurinistes au moins aujourd'hui.

Journée chargée et éclectique. Slalom dans les sens uniques de Levallois avec le sergent Perry, montage électrique dans le temple de Dagon, replâtrage de décors mexicains, dépôt au dépôt-vente, petit tour chez les nombreux commerçants (où je n'ai acheté que des livres, na ! pas la moindre figurine ni décor - tenir bon demain encore). Tout ça émaillé des salutations, rerouvailles, conversations, etc. avec toutes, et des personnes que je ne connaissais que par internet.

En passant par Insmouth où il y a foule comme d'habitude, je fais jouer quelques amis. Bam ! Il semblerait que quelque-chose se soit mal passé cette fois-ci. Aucun militaire n'en est revenu vivant. Certains prétendront qu'il s'agit encore d'un coup des trafficants d'alcool.

Après un sandwich avalé rapidement, c'est l'heure du grand défi des hypos.

a2

Quatre participants présents et deux par affiche interposée. Comme j'ai pris les photos, rendez-vous ici demain ou lundi. J'embraye sur l'explication d'une partie de Rois du Ring en anglais. Gasp ! Hearts, Diamonds, Spades et quoi déjà ? Ah oui ! Clubs !

Avec tout ça il est tard et toujours pas fait de démo ! Un petit tour sur la table des Sénéchaux, avec une belle table faite pour la photo et une démo coloniale en 15mm, l'échelle reine de l'escarmouche. On met la pâtée aux Français.

a1

Ensuite direction la table de Frantz pour Chaos in Cairo, auquel je n'avais encore jamais joué. Partie très sympa. Je perds horriblement face à un Géry squelette, mais la règle est très sympa et Frantz bon pédagogue.

a3

Une partie d'hypos avec Guy qui me pulvérise, et je termine sur les rotules assis à la table heroika de Stéphane.

a4