J'ai eu du temps la nuit dernière pour rédiger un billet avec des mots. Du coup cela consacre le retour à la normale sur ce blog ordinairement si bavard. Désolé pour ce retour à la vacudissertivité.

D'abord une photo volontairement oubliée de vendredi soir, 23 heures environ, où nous testions, en avant première s'il vous plait, AVANT parution officielle du défi bloguriniste, le ring des Rois du Ring de Gregory. Au passage, annonce officielle : les Rois du Ring font partie des quelques jeux où j'ai gagné une partie. Même plusieurs, car on y a rejoué.

a0

Il a même amené, rien que pour nous le montrer, son hippo. Mais on n'a pas eu le droit de le photographier de derrière.

a1

Après avoir discuté un peu ce midi avec Grégory, et sur ses conseils/encouragements, j'ai décidé de bidouiller mon propre hippo. J'ai déjà quelques idées. Pendant que j'y pense, ça pourrait faire un défi bloguriniste sympa, ça, donnant libre cours à la créativité.

Quelque-chose comme... Défi bloguriniste : adapter/bidouiller/repeindre un hippopotame (à partir d'un jouet par exemple) ou plusieurs, pour le thème que l'on veut.

Un hippo, c'est universel. Ca peut s'adapter à n'importe quel univers de jeu SF ou fantastique, à du colonial, à du Pulp. C'est un exercice d'imagination relativement modeste, et de conversion difficile seulement pour moi. Il y avait bien des rhinoceros de guerre dans une bataille célèbre dont on a fait un film. Pourquoi pas des hippopotames ? Troupes amphibies aux pieds plus sûrs que celui de ces crétins d'éléphants qui tombent à la mer. On peut adapter n'importe quoi à un hippopotame : un howdah, des réacteurs, des piques et des crânes, etc.

On pourrait même faire un rassemblement de nos hippos dans une convention où il y aurait des blogurinistes, une sorte de concours agricole.

Repassons à dimanche. Quelle est la caractéristique de ces gobelins Blood Bowl exposés dans la vitrine du concours de peinture ?

a2

C'est qu'elles ont été peintes à la lasure avec la technique dite du « lasuriage » : lasure incolore + encre, en passant des couleurs différentes selon les zones.

C'est le tsar Chris Reynier qui les a peints, en suivant mes conseils. Comme quoi des idées idiotes peuvent donner quelque-chose de bien quand un vrai peintre s'y met !

Quelques scènes de la vie de Caïman City dimanche matin en attendant le client.

a3

a4

a5

a6

L'année prochaine, je n'amène pas un seul décor qui puisse ressembler de près ou de loin à un jouet. Le nombre des enfants qui ont joué avec les voitures ou rentré les poules dans le hangar aujourd'hui doit approcher les cinq cents.

Et puis d'autres photos prises sur le décor qui craint à côté.

a7

a8

a9

Une ombre plane au-dessus d'Innsmouth.

a13

Il y a plei nde choses que je n'ai pas prises en photos. Ni les gentils GO, ni les gens qui ont tâté du zombie ou de l'alien, ni le canari géant qui arpentait le salon et éveillait l'instinct du chasseur chez les GN, ni la figurine souvenir.

Ah tiens si : une photo de la figu souvenir. Très belle même si ça va être difficile de lui trouver une application. A faire pour la ramener l'année prochaine.

a10

Et trois marius de plus dans les dents !

Allez hop ! il me reste la nuit pour finir Larger than Life et Cthulhu Gumshoe.

Prochaine convention à titre « personnel » : Brottes-Chaumont en avril. Mais il y aura une ou deux surprises d'ici là.