Piqué par Siaba, j'ai expérimenté d'autres couleurs pour mes Russes. Expérience aussi. Au milieu, la figurine de la photo précédente.

bl1

Ce n'est pas de la lumière naturelle, mais on voit la différence de couleur. Comment ça non ? En tout cas pour moi ça valide mon nouveau mélange Chêne Rustique + Vert Lavande + Incolore dans d'autres cas. Je ne les ai pas retouchés. Sur celui de gauche, j'ai testé ma lasure Chêne Moyen que je vais sans doute conserver pour la peau.

Ceux là sont des Blancs, reconnaissables à leurs épaules. Pour changer un peu de l'OMO (les troupes extrême-orientales de l'ataman Semenov) je les ai peints aux couleurs sibériennes. En 1918 les Sibériens (d'Omsk) ont eu des visées nationalistes indépendantistes (comme tant d'autres). Avec les Tchécoslovaques qui avaient initié la guerre anti bolchévique ils se sont alliés aux Socialistes SR de la Moyenne Volga et se sont unis sous une sorte de directoire assez foireux, le KOMUCH jusqu'à ce que les Anglais imposent Koltchak pour les diriger.

En prime, un Pope à la lasure. Pas super réussi.

bl2

J'ai en chantier 21 Russes, Blancs et Rouges, hommes du rangs et officiers. Ils sont tout prêts à peindre et j'ai préparé de quoi faire une palette humide. Là maintenant ça va être la vraie expérience, le truc qui justifie tout. En temps normal, je peindrais ces gugusses en deux sessions, en un peu plus de 8 heures, 6 heures en bâclant.

Et ici, combien de temps ? Suspens. Je donnerai la réponse lundi.

Au fait, ce sont des figurines Brigade Games.